Site de la mairie de Meylan - Retour à la page d'accueil

Précision

Les informations contenues dans ces pages sont issues du site service-public.fr, ce sont des informations générales. Il est possible qu'à Meylan, des cas particuliers s'appliquent.

N'hésitez pas à contacter les services concernés pour plus de précisions.

Passeport à Meylan

La commune de Meylan délivre des passeports biométriques. La procédure à suivre est particulière, ne tenez donc pas compte des modalités nationales présentées.

Voir les modalités à Meylan

 
Les informations suivantes sont fournies par la documentation française et ne sauraient engager la ville de Meylan.
[ Démarches administratives nationales ]

Les démarches adminsitratives dématérialisées

Prise en charge de l'insertion des jeunes de moins de 16 ans

Qui peut en bénéficier ?

Les parcours d'insertion proposés s'adressent aux collégiens qui semblent s'apprêter à sortir du système éducatif sans diplôme, sans qualification, sans projet de formation et sans espoir d'insertion professionnelle directe.

À savoir : un collégien qui souhaite s'engager dans un dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima) ou un contrat d'apprentissage a déjà un projet de formation et n'est donc pas concerné.

À savoir : un collégien qui souhaite s'engager dans un dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima) ou un contrat d'apprentissage a déjà un projet de formation et n'est donc pas concerné.

À qui demander la prise en charge ?

Le bénéfice d'un suivi personnalisé en matière d'insertion doit être demandé au principal du collège. 

Celui-ci transmet la demande au "groupe d'aide à l'insertion" (Gain) ou à la "cellule de veille" de l'établissement.

L'institution scolaire agit en partenariat avec un ensemble d'acteurs de l'insertion (associations, entreprises, mairies, conseil régional), souvent appelé "réseau public de l'insertion des jeunes" (RPIJ).

Quand demander la prise en charge ?

La prise en charge peut être demandée à partir de l'âge de 14 ans et à tout moment de l'année scolaire.

Comment se déroule la prise en charge ?

Au titre de la mission générale d'insertion de l'Éducation nationale (MGI), le Gain ou la "cellule de veille" proposent différentes formations de courte durée.

Ces actions tendent à replacer l'élève dans une logique d'obtention d'un titre ou d'un diplôme à finalité professionnelle .

Actions de remobilisation

Les jeunes peuvent s'engager dans un premier temps :

Les jeunes peuvent s'engager dans un premier temps :

  • des sessions d'information et d'orientation (SIO),
  • des cycles d'insertion professionnelle par alternance (Cippa),
  • des itinéraires personnalisés d'accès à la qualification et au diplôme (Ithaque),
  • des modules d'accueil au lycée (Modal).
Actions qualifiantes et diplômantes

Deux dispositifs permettent de tenter de ne pas sortir sans diplôme et sans qualification :

Deux dispositifs permettent de tenter de ne pas sortir sans diplôme et sans qualification :

  • les formations intégrées (FI),
  • les modules de repréparation à l'examen par alternance (Morea).
Adaptation à l'emploi

Pour préparer l'entrée dans la vie active, les jeunes ont souvent accès à des formations complémentaires d'initiative locale (FCIL).

Pour préparer l'entrée dans la vie active, les jeunes ont souvent accès à des formations complémentaires d'initiative locale (FCIL).

À noter : la prise en charge des jeunes au titre de la MGIEN peut se poursuivre au-delà des 16 ans, notamment à travers les " plates-formes de suivi et d'appui aux décrocheurs " .

Ou s'adresser
Information jeunesse, réseau local
Pour s'informer
Correspondant académique de la mission générale d'insertion (MGI)
Pour demander une aide à l'insertion
Modifié le 10/07/2012 par Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)